- vers les autres pages :     accueil     présentation     publication     documentation     solidarité     liens     annales

AGENDA DU COLLECTIF URGENCE PALESTINE - VAUD




Vous trouvez sur cette page :

les prochains évènements prévus
les récents évènements passés
le lieu et l'horaire des prochains stands


CONFERENCES,  MEETINGS,  RENCONTRES,  PROJECTIONS,  ETC.
pour plus d'informations sur les évènements en Suisse romande, voyez le site du CUP - Genève : www.urgencepalestine.ch


PROCHAINS    EVENEMENTS :

  • Pas d'évènements prévus à Lausanne ces prochains jours



EVENEMENTS    RECENTS :

  • A Lausanne a eu lieu un cycle de films palestiniens, les vendredis 5 mai, 19 mai et 2 juin 2017,
    au cinema Oblò, av. de France 9, Lausanne,
    organisé avec le soutien du CUP-Vaud.
    Histoire d'une terre, de Simone Bitton (1993),

    Omar, de Hany Abu-Assad, Palestine, 2013,

    Les chebabs de Yarmouk, de Axel Salvatori-Sinz, 2013
    Les discussions qui ont suivi les projections ont été animées par Rania Madi (association BADIL), Lisa Rostane et Raymond George (CUP-Vaud)


  • À Lausanne s'est tenue, le samedi 22 avril 2017, dès 16h00,
    à la Maison de quartier Sous-gare,
    la journée PALESTINE
    organisée par les Jeunes POP vaudois avec le soutien du CUP-Vaud et du mouvement BDS.
    Voyez ici le programme détaillé.

    Film, débat, danses, repas traditionnel et concert de rap du groupe DARG TEAM étaient au programme de cette journée qui a rassemblé, dans une ambiance à la fois informative et festive, plus d'une soixantaine de «spectateurs».


  • A Lausanne,
    le vendredi 20 janvier 2017, à 20h00, au cinéma Oblò,

    à la suite de la projection de « Jenin, Jenin » le 28 novembre 2016, a eu lieu la projection du film
    « Depuis que tu n'es plus là » de Mohammed Bakri

  • Les samedi et dimanche 10 et 11 décembre 2016,
    à Sion, au Centre RLC (Totem),
    à l’occasion de la journée internationale des droits de l’homme,


    des membres de la société civile valaisanne ont « invité la Palestine » dans leurs murs. Des volontaires, des ONGs suisses actives en Palestine et des ressortissants palestiniens y ont présenté leur combat et leurs espoirs.
    Des conférences, des expositions photos, l'exposition itinérante d'information sur la Nakba, des témoignages de volontaires, de migrants et de militants, des performances artistiques (graffeurs, peintres), de la musique et de la danse étaient au programme.
    Cette manifestation a attiré un public nombreux et varié, dont un bon nombre de jeunes, et a remporté, de l'avis des organisateurs, un succès encourageant.

    Vous pouvez visionner ici l'émission consacrée à cet évènement par Canal 9.
    Le programme en format «pdf» est disponible ici.


  • A Lausanne, le mardi 29 novembre,
    à l'occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien

    le Collectif Urgence Palestine – Vaud a organisé une conférence – débat au Centre socioculturel « Pôle-Sud », sur le thème
    Sortir la Palestine de l’oubli
    GAZA - 10 ans d’enfermement
    M. Ziad Medoukh, professeur à l'Université al-Aqsa de Gaza et coordinateur du Centre de la paix, a brossé un tableau historique de la situation dans la bande de Gaza et il a décrit la résistance d'un peuple sans illusion mais qui garde espoir,
    M. Georges Gumpel, membre de l’Union juive française pour la paix, a évoqué les formes que prend la solidarité internationale, en particulier la campagne BDS, et il a souligné que lutter aux côtés du peuple palestinien, c'est lutter contre la fascisation du monde dont Israël est le laboratoire.
    Une cinquantaine d'auditeurs étaient présents et la discussion qui a suivi a été nourrie.


  • A Lausanne, le lundi 28 novembre, au cinéma Oblo,
    en lien avec la manifestation de Genève « PALESTINE: FILMER C’EST EXISTER »,
    a eu lieu la projection du film
    « Jenin, Jenin » de Mohammed Bakri
    En avril 2002, l’armée israélienne lance l’opération Remparts et réoccupe toute la Cisjordanie. Le camp de réfugiés de Jénine est envahi et son accès totalement interdit aux journalistes et aux organisations humanitaires pendant plusieurs jours... Mohammed Bakri décide d’entrer malgré tout dans le camp pour interroger les habitants. Il veut donner une voix à ceux qui ne peuvent pas parler aux médias...

    La salle était pleine et le public a partagé une riche discussion avec le réalisateur après la projection.




LE    STAND

Il se tient normalement tous les samedis, à l'une ou l'autre des places de marché du centre-ville, de 9h. ou 10h. à 15h. ou 16h.

Prochains stands:

[ entre crochets: numéro de la place attribuée par la police ]

Les aides pour tenir le stand sont bienvenues, ne serait-ce que pour une heure. Si la chose vous tente, donnez-nous vos coordonnées et votre numéro de téléphone
ici  et nous prendrons contact avec vous.

- vers les autres pages :     accueil     présentation     publication     documentation     solidarité     liens     annales